Free Articles, Free Web Content, Reprint Articles
Tuesday, February 19, 2019
 
Free Articles, Free Web Content, Reprint ArticlesRegisterAll CategoriesTop AuthorsSubmit Article (Article Submission)ContactSubscribe Free Articles, Free Web Content, Reprint Articles
 

Les Effets de la Pornographie sur les Adolescents et les Jeunes Adultes

De plus en plus, les adultes comme les adolescents utilisent internet pour visionner de la pornographie, payante ou gratuite. Dans de nombreux cercles d’individus âgés de 12 à 25 ans, le visionnage de pornographie s’effectue dans de petits groupes, entre partenaires, époux, ou de manière individuelle.

De nombreuses études menées par des groupes tels que le Collège Américain des Pédiatres, la Société Nationale de Prévention de la Cruauté envers les Enfants basée au Royaume-Uni, et le Département de la Santé dans l’ouest de l’Australie indiquent tous qu’il existe un risque de développement de problèmes très spécifiques chez les enfants, adolescents et jeunes adultes ayant des antécédents de visionnage de pornographie.

D’autres études provenant d’autres pays ou organisations ont mené à des résultats similaires. Toutes les études s’accordent également sur le pourcentage d’enfants et de jeunes adultes questionnés, ayant visionné des actes sexuels spécifiques sur internet. Ces statistiques incluent :

  • Approximativement trente pourcent des enfants entre 11 et 16 ans déclarent avoir vu des images à caractère sexuel sur internet, incluant la nudité et des images agrandies des parties génitales.
  • Approximativement vingt pourcent de ces enfants et jeunes adultes ont déclaré avoir regardé des rapports sexuels ou du sexe oral, ainsi qu’avec des partenaires multiples.
  • Approximativement sept pourcent déclarent avoir regardé des actes sexuels violents, incluant des viols, du sexe oral forcé, de l’esclavagisme ou du sadomasochisme.
  • Selon une étude faite aux Etats-Unis par le Groupe Barna, les jeunes garçons entre 18 et 30 ans sont les plus nombreux à visionner de la pornographie, avec 79% déclarant en regarder au moins une fois par mois, pour 63% plus d’une fois par semaine.
  • Dans des études répétées, on dénombre chez ces adolescents et jeunes adultes un pourcentage de 51% d’hommes, contre 32% de femmes ayant vu leur premier porno avant l’âge de 13 ans.

Il est plus commun chez les garçons et les jeunes hommes des ces groupes d’âges de commencer à visualiser volontairement de la pornographie, contrairement aux filles et jeunes femmes. Il s’agit plutôt chez les femmes de visionnage involontaire ou lorsqu’elle sont mises sous pression, pour satisfaire quelqu’un lors d’un rendez-vous, ou sous l’influence d’un groupe.

Bien qu’il soit naturel pour les enfants et jeunes adultes d’être curieux vis à vis du sexe, visionner de la nudité explicite et des actes sexuels est lié à de véritables problèmes psychologiques, interpersonnels et relationnels, lors du développement de l’enfant et son entrée dans des relations.

Problèmes communs

Les enfants et jeunes adultes visionnant du sexe explicite sur internet peuvent être atteints par un seul incident, surtout si l’interaction sexuelle contient de la violence ou des comportements extrêmes.

Plus la durée de visionnage est importante, et plus le comportement est chronique, plus il y a de risques. Les principaux problèmes observés chez les adolescents et les jeunes adultes incluent :

  • Désensibilisation aux images sexuelles, demandant une augmentation de la violence ou du contenu pour atteindre l’excitation
  • Les hommes rapportent une perte de sensibilité et une indifférence à l’égard des sentiments du partenaire
  • Une acceptation plus importante de la sexualisation des enfants et des personnes du sexe opposé
  • Des attentes irréalisables des expériences sexuelles
  • Une baisse de la compréhension ou de la préoccupation du consentement du partenaire avant l’activité sexuelle
  • Des problèmes d’image déformée de son corps
  • Des attitudes stéréotypées vis à vis des rôles et identités sexuelles
  • Augmentation de la normalisation des activités sexuelles avec un partenaire ou une rencontre au hasard
  • Baisse de l’utilisation de préservatifs, ainsi qu’une baisse de la préoccupation des maladies sexuelles
  • Augmentation du risque pour l’enfant ou je jeune adulte de s’impliquer sexuellement avec un partenaire plus âgé, lui faisant courir plus de risques d’abus sexuel ou de trafic sexuel
  • Augmentation du risque pour l’enfant d’être abusé ou trompé par des prédateurs sexuels
  • Augmentation du risque d’addictions, de dépressions et d’autres problèmes de santé mentale dans le futur
  • Augmentation du risque de divorce et de la multiplication des partenaires dans la vie

Les recherches continuent de démontrer à quel point le visionnage de pornographie, particulièrement pour les enfants passant au stade de jeune adulteFree Articles, crée des changements dans le cerveau de manière similaire à ceux observés avec les addictions. Donner une éducation générale sur les risques de la pornographie et les possibles impacts sur les relations futures est une problématique sérieuse pour les parents et les professionnels de la santé mentale.

Source: Free Articles from ArticlesFactory.com

ABOUT THE AUTHOR




Health
Business
Finance
Travel
Technology
Home Repair
Computers
Marketing
Autos
Family
Entertainment
Law
Education
Communication
Other
Sports
ECommerce
Home Business
Self Help
Internet
Partners


Page loaded in 0.011 seconds